Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

 

“La rééducation périnéale ne s’adresse pas uniquement aux femmes dans le cadre du post partum (après l’accouchement) comme on le croit souvent. En effet cette rééducation s’adresse aux femmes de manière générale (quelque soit leur âge, ayant eu ou non des enfants) mais elle peut concerner également les hommes et les enfants.”

 

 

La rééducation périnéale féminine

Classiquement cela correspond à la prise en charge des femmes après l’accouchement, que ce soit une voie basse ou une césarienne. Mais cela concerne également des femmes ayant:

– des incontinences urinaires lors des efforts (toux, éternuements, sports….) ou lors d’une envie pressante

– des sensations de pesanteurs (descente d’organes)

– des dysfonctions sexuelles ( vaginisme, béance, douleur aux rapports….)

– des douleurs pelviennes

– de la chirurgie pelvienne pour incontinence, prolapsus (descente d’organe), cancer pelvien: ces séances peuvent être réalisées en pré et post chirurgie.

 

 

La rééducation périnéale masculine

La prostatectomie totale, la résection trans-urétérale de prostate ou l’entérocystoplastie ( remplacement de la vessie post cancer) peuvent induire des troubles de la continence urinaire et des dysfonctions érectiles.

La rééducation permet aux patients une amélioration et une récupération plus rapide de ces symptômes.

Une prise en charge pré opératoire de 1 à 2 séances permet d’optimiser la prise en charge en post opératoire.

 

 

La rééducation périnéale chez l’enfant

Cette rééducation concerne en général les enfants à partir de 6 ans (sauf exception) souffrant d’énurésie nocturne (pipi au lit), de fuites urinaires (lors d’activités sportive ou dans la vie quotidienne), d’encoprésie (fuites anales, constipation) ou de malformation périnéales ou des organes génitaux (en pré ou post chirurgie).

Les techniques de rééducation sont adaptées en fonction de l’âge de l’enfant, il s’agit d’une rééducation très différente de celle des adultes, d’où l’importance de vous adresser à un professionnel de santé spécialisé dans ce type de prise en charge.

 

 

La rééducation ano-rectale

La rééducation pelvienne s’intéresse également au compartiment postérieur dans le cadre:

– incontinence anale aux gaz, aux matières, impériosité anale

– constipation terminale: rectocèle, prolapsus rectal, difficultés d’évacuation, anisme…

– secondaire à une chirurgie: prolapsus, hémorroïdes, cancer…

Les séances sont axées sur 3 éléments:

– le système capacitif: rectum

– le système résistif: sphincter anal

– le système digestif

 

 

Prise en charge en charge pendant la grossesse (pré partum)

Lors de la grossesse de nombreuses transformations se mettent en place (posturales, digestives, musculaires et articulaires…) occasionnant différents symptômes ( sciatique, reflux gastrique, douleur du rachis, constipation, fuites urinaires….).

Le kinésithérapeute joue un rôle essentiel dans l’accompagnement des futures mamans: massage, thérapie manuelle, travail respiratoire, gymnastique adaptée….

 

 

La rééducation abdominale

Rééducation essentielle, qu’elle intervienne en post partum, post chirurgical (chirurgie digestive, césarienne, correction des diastasis…) afin de retrouver une sangle abdominale efficace et non délétère.

Les abdominaux interviennent notamment dans la respiration et la statique rachidienne, ils assurent la protection pelvienne et rachidienne.

Il n’est pas nécessaire d’attendre la fin de la rééducation périnéale avant de débuter cette rééducation. Ces deux rééducation sont complémentaires et permettent une meilleure gestion des pressions dans l’enceinte abdominale afin de protéger le dos et le périnée.

Les méthodes De Gasquet, Abdo-mg et posturales nous permettent de travailler dans cet esprit.

 

 

La rééducation des douleurs pelviennes

Les causes des douleurs pelviennes et périnéales sont multifactorielles souvent méconnues et difficiles à diagnostiquer. De nombreuses consultations avec différents spécialistes avant enfin de trouver celui ou celle qui précisera vos troubles et vous orientera vers le traitement le plus opportun.

Les douleurs peuvent se localiser dans la région pelvienne (à l’intérieur ou à l’entrée du vagin, sur la vulve.. ) dans la région périnéale, au niveau anal et rectal, sur le coccyx, près de l’os pubien, autour de la vessie et de l’urètre, au clitoris, à la symphyse pubienne, dans la région inguinale, dans le bas du ventre et même au niveau des cuisses. La douleur peut être constante ou intermittente et son intensité très variable.

Vulvodynie, vestibulodynie, névralgie pudendale, cystite interstitielle, endométriose….de nombreuses causes existent.

La séances de rééducation sont composées de techniques manuelles, posturales….afin de vous aider à mieux gérer les douleurs de faire baisser leurs intensité.